Créer une console rétro avec un raspberry pi et recalbox

7007

Aujourd’hui on va apprendre à comment créer une console retro avec un raspberry pi et recalbox.
Créer sa console rétro est maintenant très simple et accessible à tout le monde, c’est ce que nous allons voir en vidéo.

Mes jeux favoris

Colecovision

  • miner 2049
  • popeye
  • donkey kong jr

Nes

  • The Legend of Zelda
  • Ducktales (1,2)
  • Chip and dale (1,2)
  • Super mario bros (1,2,3)
  • Gremlins 2
  • Teenage Mutant Hero Turtles (difficile )
  • Faxanadu
  • World cup

Gameboy

  • The Legend of Zelda: Link’s Awakening
  • Pokemon

Game gear

  • Castel of illusion
  • Sonic

Super nintendo

  • Super mario world
  • Super mario world 2 yoshi island
  • Zelda a link to the past
  • Super mario kart
  • Donkey kong (1,2,3)
  • Super ghouls’n ghosts
  • Teenage Mutant Hero Turtles: Turtles in Time
  • The Magical Quest
  • Aladin
  • La liste serai trop longue  😆

Nintendo 64

  • Mario 64
  • Zelda ocarina of time
  • Zelda majoras mask
  • Banjo-Kazooie
  • Banjo-Tooie
  • Goldeneye 007 ( en multi )
  • Star Wars : Rogue Squadron

C’est la liste des principaux jeux qui m’on marqué quand j’étais petit, j’ai eu beaucoup de nintendo. J’ai acheté les sega beaucoup plus tard (il y a quelques années) et je n’ai pas eu le temps de jouer à tout depuis.
C’est une liste personnelle donc ce classement n’engage que ma nostalgie, mais toi à quoi jouais tu ???

En matériel il nous faut :

Nous allons premièrement télécharger la dernière version de recalbox sur le site www.recalbox.com , on choisira la version adaptée à la machine (rpi1,rpi2,rpi3,…).
Recalbox propose etcher comme programme pour flasher sa carte SD avec l’image recalbox, j’ai téléchargé la version portable de etcher pour ne pas installer etcher sur mon ordinateur, puis je flashe ma mémoire ( attention bien vérifier que c’est la bonne carte mémoire choisie par le programme ).

Au premier lancement de notre raspberry pi avec recalbox, notre manette va se détecter automatiquement mais nous avons la possibilité de configurer les boutons en entrant dans le menu principal, option manettes, configurer une manette. On appuie sur la manette à configurer et la procédure commence , haut, bas gauche,droite, pour le joystic 1 haut si on en a pas sur la manette on utilise un bouton déjà utilisé comme la flèche haut. On fera la même chose pour tous les boutons qui ne sont pas sur la manette, mais on configurera le bouton hotkey qui peut être identique, j’ai choisi pour moi le bouton select.

Maintenant que notre manette est prête, on a bien envie de jouer, mais on a envie de jouer à nos jeux favoris  😀
On va récupérer l’adresse ip de notre raspberry pi que l’on aura connecté au réseau ou wifi, dans le menu principal, options réseau. Si mon réseau est connecté je vais obtenir un statut connecté et une adresse ip ( je peux activer le wifi sur le rpi 3 ), dans la vidéo j’avais l’ip “192.168.1.14” .

Maintenant allons chercher des jeux, la solution est simplement d’aller chercher des rom avec un moteur de recherche. Il existe des packs de jeux mais souvent en anglais, sur les site en anglais tu peux trouver les jeux en version européene donc en français. Je ne donne pas des liens mais tu trouvera facilement.
Pour les Bios pour faire fonctionner certains emulateur c’est la même chose, rechercher “recalbox bios pack” et tu trouvera facilement ce qu’il te faut.

Maintenant pour envoyer nos rom et bios avec un pc il suffit d’ouvrir un explorateur de fichier et dans la barre de dossier entrer l’adresse ip avec deux “\\” , ce qui me donne \\192.168.1.14  pour mon cas.
Je tombe sur le dossier share ou je vais trouver roms et bios, dans le dossier rom j’ai un dossier pour chaque émulateur disponible et j’envoie les roms correspondant à la console.

En bonus tu peux même utiliser ton raspberry pi comme un media center, tu as le dossier kodi ou tu peux déposer des fichiers.

Une fois les roms dans leur répertoires on va scrapper ( récuperer les images des jeux … ), en allant dans le menu principal , scrappeur, scrapper maintenant , demarrer. Le raspberry va récupérer toutes les images disponibles sur internet et les associés.
Notre console redémarre et c’est parti pour jouer, la seule chose a savoir maintenant c’est les touches pour changer de jeux et pour accéder au menu spécial. Avec le bouton hotkey et “B” j’accède au menu pour créer des sauvegardes, charger des sauvegardes, tricher, etc …. et plein d’autres options ( sur gameboy il y a un mode pour jouer avec 2 gameboy sur le même écran). Autre combinaison avec le bouton hotkey et start qui nous permet de sortir du jeu et tomber sur le menu recalbox.

Il est possible d’overclocker son raspberry pi dans le menu, paramètres avancés et on n’oublie pas d’éteindre correctement son raspberry pi avec le menu et pas comme un sauvage  😕

On en a terminé avec les explications et aujourd’hui avoir une console de salon rétro est devenu accessible à tous donc place aux jeux.

Voici les liens pour le matériel :

N’hésitez pas à poser vos questions sur les réseaux sociaux de la chaîne instagramtwitter , facebook ,youtube ; si vous ne comprenez pas certaines parties du tutoriel n’hésitez pas , me dire ce que vous aimeriez que je crée pour en faire des vidéos tutoriel  et à partager les projets que vous aimeriez créer etc…

Comme toujours allez sur la page de C’est quoi Retro et Geek pour connaître tout ce que je recherche à faire sur la chaîne.

Merci les RetroGeeker et RetroGeekeuse